• (Lecture lente) de Anna Jouy "journal de l’aube 318" (extrait)

     

     

    Mauvaise élève
                    (les meilleurs le sont toujours ...
                     dans un provisoire qui dure parfois toute une vie)
    en son aube
    Anna Jouy éprouve
             du bout de son poème
             et des débris de la mesure
     le corps incertain  
                                 du temps

    (Lecture lente) de Anna Jouy "journal de l’aube 318" (extrait)

    extrait de 

    journal de l’aube 318


    Tags Tags : , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Lundi 29 Décembre 2014 à 06:40

    une image qui n'a de juste que la distance qu'il y avait entre ce que j'apprenais et ce qu'on voulait m'apprendre

     

     

    2
    Mardi 30 Décembre 2014 à 23:47

    Cette distance m'effraie chaque jour
    bientôt
    je n'oserai plus
                vouloir apprendre

    satelliser l'autre ... ou le perdre ?

    3
    Mercredi 31 Décembre 2014 à 05:37

    un professeur apprend toujours non ce qu'il sait mais ce qu'il est et je n'ai aucun doute sur votre transmission

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :